frenesca

Le Petit Ramoneur

de Benjamin Britten

 

Benjamin Britten représenta l’opéra Le Petit Ramoneur en 1949 avec un objectif didactique clair. S’adressant à un public jeune l’ œuvre fut initialement conçue pour être interprétée par des enfants. Dans la version originale le public participe également comme choeur lors de certaines chansons.

Le petit ramoneur est en outre un hommage à tous les enfants qui des siècles durant travaillèrent dans des conditions terribles pour nettoyer les cheminées. D’ailleurs, deux poèmes très durs de William Blake ont inspiré cette œuvre à Benjamin Britten. Une œuvre où le personnage principal Sam, évite une fin tragique : mourir étouffé par la suie à l’intérieur de la cheminée.

Dans l’oeuvre de Britten, le petit Sam qui a été vendu par son père aux ramoneurs Black Bob et Clem doit pénétrer pour la première fois dans les cheminées de la famille Brook pour les nettoyer. Dans la salle de jeux des enfants, Sam reste prisonnier de la cheminée et les enfants de la famille, ainsi que leurs cousins en visite, vont décider de l’aider à fuir son terrible destin. Pour parvenir à sauver Sam, ils devront le cacher des ramoneurs et de Miss Baggot, mais ils bénéficieront de l’aide complice de l’institutrice Rowan. Finalement, Sam s’enfuit caché dans un coffre grâce à la volonté d’enfants dans un futur meilleur.

La proposition scénique de Per Poc sur l’ œuvre de Benjamin Britten a voulu marquer la différence entre le monde adulte et le monde de l’enfance. C’est pour cela que les personnages adultes sont des marionnettes. Ils portent un masque qui contraste avec la transparence et ingénuité des enfants . Seule Rowan qui est le lien entre monde adulte et monde enfantin est parfois une marionnette, parfois sans ce masque.

Scénographiquement, nous avons joué avec l’idée du conte qui nous explique l’histoire. C’est pour cela également que tous les personnages et éléments scéniques sont faits en papier. Dans ce conte, la cheminée souffre pour tous les enfants qui ont nettoyé sa suie et pleure sur le sort des petits ramoneurs.

Nous souhaitons que vous aimiez cet opéra et appreniez avec lui autant que nous.

 

“La cheminée souffre pour tous les enfants qui ont nettoyé sa suie et pleure sur le sort des petits ramoneurs.”

Fiche artistique

Mise en scène: Santi Arnal
Assistant mise en scène: Anna Fernández 
Creation plastique: Aitana Bernabé 
Costumes, marionnettes et scenario: Santi Arnal, Aitana Bernabé i Anna Fernández
Construction libre: Xarli
Design lumière: Raimon Rius
Production: Anna Fernández